Je suis candidat·e
et je m'informe sur le concours et l'école

Les 9 bonnes raisons de nous rejoindre

Depuis 1967, notre école forme au journalisme avec la conviction que chacun, quel que soit son milieu d’origine, doit pouvoir accéder à ce métier essentiel. Elle favorise toutes les diversités, accompagne ses étudiant.es avec bienveillance et porte une attention particulière aux boursiers et boursières.

1 of 1

Notre école a toujours misé sur la créativité de ses étudiant.es et de ses enseignant.es. Dès les années 1970, elle a été pionnière en nourrissant l’écriture journalistique des richesses de l’écriture fictionnelle. Elle n’a cessé depuis d’expérimenter et a créé en 2018 un ambitieux module d’innovation dans les médias, intitulé Numéro Zéro.

1 of 1

Dès 2011, l’IJBA a lancé son propre Data Journalisme Lab, et porte un codiplôme spécialisé avec l’université de Madrid. Les techniques d’enquête et d’investigation tiennent une place importante dans les enseignements et les productions, qu’elles soient classiques ou s’appuient sur des nouveaux outils, comme l’Open source intelligence.

1 of 1

L’IJBA est une école publique d’excellence, qui dispose d’un taux d’insertion supérieur à 90%. Les frais d’inscription sont ceux de l’université, environ 300 euros par an, gratuits pour les boursiers et boursières. L’IJBA est reconnue par la profession depuis 1975. En dix ans, ses étudiant.es ont été distingué.es à 30 reprises et 2 de ses diplômés ont reçu le Prix Albert Londres.

1 of 1

L’IJBA organise chaque année plus de 20 événements, à commencer par sa Leçon inaugurale. Master class, tables rondes, débats, entretiens, journées d’études, réunissent scientifiques, chercheur.es, hommes ou femmes politiques, journalistes… L’école et ses étudiant.es contribuent activement à la vie culturelle de la métropole et de la région.

1 of 1

Bordeaux est classée dans le top 10 des villes étudiantes et offre un agréable cadre de vie, à 70 kilomètres du Bassin d’Arcachon et 200km de la frontière espagnole. L’IJBA est situé à deux pas de la gare Saint-Jean, en centre-ville, où de nombreux TGV directs rallient Paris en 2 heures.

1 of 1

Les études à l’IJBA sont intenses, les 9 enseignant.es permanent.es et les 70 intervenant.es professionnel.es très engagés. Le niveau d’implication demandé est élevé et le rythme soutenu pour une formation très opérationnelle. L’équipe assure un suivi individualisé du parcours de chaque étudiant.e en fonction de son projet et de ses modalités d’études.

1 of 1

L’IJBA offre de nombreuses opportunités à l’étranger : productions délocalisées, semestre d’études en Colombie, année de césure aux États-Unis, codiplôme en Espagne… Outre l’anglais, enseigné à l’école, les étudiant.es bénéficient d’un programme de l’université qui leur permet d’étudier huit langues en cours du soir.

1 of 1

L’IJBA offre plusieurs modalités d’études. Le cursus du Master peut s’effectuer classiquement, avec des périodes de stage comprises au total entre 16 et 26 semaines. Il peut aussi s’effectuer en apprentissage, sur deux ans ou seulement un an en Master 2.

1 of 1

Concours d’entrée

Chaque année, entre 850 et 1100 candidat·es s’inscrivent au concours d’entrée au Master Journalisme de l’IJBA. Il n’y a pas de limite d’âge, ni de limitation du nombre de candidatures par personne. Le concours se déroule intégralement à distance et comporte deux phases : admissibilité (épreuves écrites) et admission (entretien oral). Les épreuves écrites permettent d’appréhender le profil des candidat·es, la cohérence de leur projet, leurs capacités rédactionnelles, leur connaissance du milieu journalistique et des pratiques professionnelles, leur sens de l’information et leur créativité. L’entretien oral porte sur la connaissance de l’actualité et des médias, la culture générale, la maîtrise de la langue, et surtout la motivation.
Entre 180 et 200 candidat.es sont convoqué·es chaque année à l’oral, pour 36 places. Par ailleurs, l’école accueille dans le cadre du dispositif « Études en France », 1 à 2 étudiant·es non européens, qui doivent candidater selon des modalités spécifiques.

 Le concours 2022

Stage de préparation au concours

Depuis 2020, l’IJBA organise chaque année des stages intensifs de préparation aux concours des écoles de journalisme d’une semaine (35 heures), pendant les vacances de la Toussaint et/ou de février. Ces stages permettent de découvrir plus précisément les enjeux des concours, mieux comprendre les attentes des jurys et d’acquérir les bonnes méthodes de travail.

Témoignages

Notre philosophie

Nous accordons une attention particulière à la qualité de la relation qui nous unit à nos étudiant.es. Les membres de l’équipe entretiennent avec elles et eux un dialogue permanent tout au long des deux années d’études. La taille relativement restreinte des promotions (36 à 38 nouveaux admis tous les ans) permet un suivi individualisé des parcours d’études et de stages. Il y a mille manières d’être journaliste. L’ambition de l’institut est de permettre à toutes et tous de s’épanouir en cultivant leurs singularités, en faisant advenir le ou la journaliste qu’ils ou elles portent, plutôt qu’en imposant une vision uniforme et prédéterminée du métier.
Cette attention contribue à la force du lien affectif et professionnel noué entre l’école et ses diplômé·es, de promotion en promotion. L’IJBA publie chaque année un annuaire des diplômé·es dans les entreprises. L’association des diplômé.es se charge de faire vivre le réseau des Alumni à travers rencontres à Bordeaux et Paris, événements, offres d’emploi, actualités de la vie des promotions, vente des annales du concours, etc.

Modalités d’études

Les études à l’IJBA durent 2 ans, de septembre à août. Elles sont dominées par la pratique journalistique et comprennent des stages dans les médias pour une durée totale comprise entre 16 et 26 semaines, à Paris, en région ou à l’étranger, avec un remplacement d’été de deux mois entre la première et la deuxième année. Le cursus se déroule selon une logique de professionnalisation progressive, de manière à faire de nos jeunes diplômé·es des journalistes immédiatement opérationnel·les dans les rédactions, avec ce que cela suppose de connaissances, de compétences, de capacité d’analyse critique, de savoir-faire et savoir-être.

La première année se déroule en tronc commun. Elle se concentre sur les fondamentaux de la profession (éthique et déontologie, écritures informatives, techniques d’interview et d’enquête, approche des rubriques…) et le multimédia (journalisme Web, Mobile Journalism, datajournalisme, visualisation des données, fact-checking, open source intelligence…).

Des sessions permettent de découvrir les techniques du journalisme TV et Radio, et de réfléchir à des formats éditoriaux innovants. Les étudiant.es travaillent souvent en demi-groupes ou en groupes plus restreints.

Dès les premiers mois de leur cursus, les étudiant·es livrent de véritables productions journalistiques :
• Un quotidien bimédia : Imprimatur & Imprimatur Web
• Une plateforme d’investigation : Data Journalisme Lab
• Un magazine culturel en ligne : Kultur Lab
• Un workshop de création de médias innovants : Numéro Zéro

La deuxième année est celle de la spécialisation, mais elle débute par deux semaines de travail en promotion entière, autour d’une production multimédia centrée sur l’analyse critique des médias : La Fabrique de l’Info

En fonction de leurs vœux, mais aussi de leurs compétences démontrées, les étudiant·es approfondissent ensuite telles ou telles techniques ou pratiques journalistiques, selon trois axes majeurs :
• LE TEXTE : Presse écrite – Multimédia
• L’IMAGE : Télévision – Multimédia
• LE SON : Radio – Podcast – Multimédia

La deuxième année offre également l’opportunité de renforcer des compétences et savoirs thématiques à travers un parcours optionnel.
Chaque spécialité réalise un long-format journalistique en fin de cursus :
• Un mook réalisé à l’étranger et vendu en kiosque : Visó
• Une émission de télévision diffusée sur les réseaux sociaux : Antidote, Alternative
• Une série de podcasts disponible sur les plateformes d’écoute : Twist

Alternance

Le Master Journalisme est ouvert à l’alternance depuis 2014. Cette alternance peut courir sur les deux ans ou s’effectuer seulement au cours de la deuxième année. Les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation sont signés par le Centre de formation des apprentis (CFA) de l’Université Bordeaux-Montaigne. Un quart des étudiant·es profitent de cette opportunité, qui leur permet d’accomplir leur cursus pour partie à l’école et pour partie au sein d’une rédaction correspondant à leur choix de spécialité, en bénéficiant d’une rémunération mensuelle. Cette formule permet souvent aux futur·es journalistes de nouer une relation durable avec un média. Notre école met à leur service son vaste réseau de contacts au sein des rédactions, de Sud Ouest au Monde, des antennes de Radio France à L’Équipe, de l’Agence France Presse à France Télévisions… À l’IJBA, les apprenti·es n’appartiennent pas à une filière séparée, mais rejoignent leurs camarades de promotion à échéance régulière, pour des périodes d’un mois minimum, ce qui donne lieu à des retours d’expérience très nourrissants. Ce rythme permet à nos apprenti·es, souvent en emploi à Paris ou dans d’autres régions, d’évoluer sereinement entre l’école et la rédaction.

Un environnement porteur

L’IJBA est implanté à Bordeaux, ville mondialement connue, à la forte attractivité économique et touristique, héritière d’une histoire singulière et riche de figures intellectuelles de renom, comme Montesquieu, Michel de Montaigne, François Mauriac ou Jacques Ellul. Notre école s’appuie sur ce capital de reconnaissance et profite d’une situation privilégiée, d’une qualité de vie reconnue et d’un paysage universitaire foisonnant, qui place Bordeaux à la 8e place des villes étudiantes (classement L’Etudiant 2021-2022).

Une ouverture sur
les langues étrangères

Institut interne à l’université Bordeaux Montaigne, l’IJBA profite des opportunités offertes par cet établissement d’enseignement supérieur, qui a toujours fait de l’égalité des chances et de l’ouverture au monde ses missions prioritaires. L’Université Bordeaux Montaigne propose ainsi une offre de formation dans 24 langues étrangères et régionales, dont 8 sont accessibles en cours du soir à nos étudiant·es en journalisme.

International

Notre Institut a développé depuis plusieurs années des relations fortes à l’international. L’IJBA est membre actif du réseau Théophraste des écoles de journalisme francophones et de l’EJTA (European Journalism Training Association).

Europe

Bruxelles, Strasbourg, Paris : des étudiant·es de l’IJBA participent chaque année au programme de formation de l’Académie Notre Europe de l’Institut Jacques Delors, qui permet un accès privilégié aux institutions et ouvre la porte à une spécialisation sur les questions européennes.
Madrid : un codiplôme unit le Master Journalisme de l’IJBA au Master Journalisme d’investigation, nouvelles narrations, données, fact-checking et transparence de l’Université Rey Juan Carlos, qui permet chaque année à un.e étudiant·e de l’IJBA d’effectuer sa deuxième année de Master en Espagne et d’acquérir un savoir-faire pointu, très reconnu au plan européen.

Amérique du sud

Bogota: un accord entre l’IJBA et la prestigieuse Université de Los Andes, offre à nos futurs journalistes de partir étudier en Colombie, au cours du second semestre de Master 1.

États-Unis

Berkeley, Irvine : Grâce au Centre des études californiennes de l’Université de Bordeaux Montaigne, nos étudiant·es peuvent postuler pour une année de césure aux États-Unis, au sein de l’Université de Californie, pour parfaire leur approche du journalisme anglo-saxon.
New York : des échanges réguliers ont lieu sur l’innovation dans les médias avec la Craig Newmark Graduate School of Journalism de l’Université Columbia.

Retour haut de page