Reportages à Paussac et Saint-Vivien / Périgord vert / Dordogne / semaine du 24 au 30 mars 2007 forward
en rang

L'union fait la force
des petites écoles

Vingt-et-un élèves débarquent tous les jours. Une classe mélangée de grande section de maternelle et CP qui rajeunit le village. Les rires qui résonnent font plus de bruit que toutes les activités du village.

Faute d'élèves paussacois, l'école aurait pu disparaître. Les moyens nécessaires pour entretenir une petite classe sont trop lourds et les enfants auraient été envoyés dans un établissement plus grand, plus loin. Mais la commune, menacée par le calme plat et l'absence de sang neuf, a besoin de cette présence quotidienne.

L'école doit sa survie au Rassemblement pédagogique intercommunal. Le RPI consiste à répartir les classes dans les différents villages.

L'institutrice, Pascale Mathivet,
explique ce système.


  Portraits de Paussacois et de Vivianais