Reportages à Paussac et Saint-Vivien / Périgord vert / Dordogne / semaine du 24 au 30 mars 2007  
Pendant longtemps, les habitants évitaient de se promener du cotés du Vieux Breuil.
La raison : de vieilles ruines mystérieuses dissimulées dans les friches.
L’hypothèse la plus probable est la présence de carriers aux XII et XIII ème siècles.
Installés près de leur chantier, ils vivaient dans ces maisons encastrées dans la roche.

  Le contexte