Reportages au Croisic
Bretagne - semaine du 2 au 9 avril 2005
On y est. La mer au nord, la mer au sud. La mer à l’est et à l’ouest. Un littoral de six kilomètres, un port de pêche et un port de plaisance, des spécialités gastronomiques et un patrimoine religieux : Ar Groazig a tout d’une presqu’île bretonne.
Et pourtant on n’y est pas tout à fait. Toute proche de Guérande, l’ancienne cité corsaire du Croisic est à l’extrémité de la Loire-Atlantique, département détaché de la Bretagne sous le régime de Vichy. Mais qu’importe.
Premier port français pour la crevette rose, Le Croisic vit par la mer et pour la mer. Près de 3500 tonnes de poisson sont pêchées chaque année par la cinquantaine de caseyeurs, fileyeurs, ligneurs, côtiers et chalutiers. Non sans risque, car certains ne reviennent pas.