Imprimatur

imrpimatur
imrpimatur
imrpimatur

Imprimatur est le journal école mis à la disposition des étudiants de première année pour publier leurs reportages. De format proche du tabloïd, la publication compte 4 pages (parfois 6) et couvre l’actualité de Bordeaux et de la communauté urbaine à l’aide d’une déclinaison traditionnelle des rubriques dans un support d’information : fait du jour, politique, société, faits divers, culture, sports… Le journal est réalisé tout au long de la journée du lundi (reportages, écriture) et de la journée du mardi (rewriting, mise en page, secrétariat de rédaction). Il est publié de janvier à avril. Les étudiants sont responsables d’Imprimatur, de sa conception (conférence de rédaction) à sa distribution (alimentation de points de diffusion arrêtés à l’avance). Ce journal permet à ceux qui le prennent en charge de toucher à tous les postes opérationnels dans une rédaction : enquête, photo, écriture, titrage, édition, suivi d’impression.
Sa déclinaison en ligne, Imprimaturweb.fr, en est le complément multimédia.


Paroles d’auteurs

En première année de Master Professionnel de Journalisme, des étudiants ont investi le Festival du Roman et du Film Noir « Polars en cabanes » et ont interrogé trois auteurs de polars.

 

 

Entretiens

polar en cabanesDix-huit étudiants de l’IJBA, en première année de Master Professionnel de Journalisme, ont investi le Festival du Roman et du Film Noir « Polars en cabanes » et ont interrogé six auteurs de polars.

 

 


Visó

A l’instar de l’Ohio, cet Etat américain qui reflète si fidèlement les évolutions de l’opinion du pays que les comportements de ses habitants sont scrutés à la loupe par les observateurs à la veille de chaque élection importante, Saragosse a la réputation d’être l’un des baromètres politiques de l’Espagne. A l’heure des révolutions citoyennes amorcées de Madrid à Barcelone, de Cadix à Saint-Jacques de Compostelle, par les « Mairies Indignées », les étudiants de l’IJBA ont effectué une plongée dans le laboratoire bouillonnant de Saragosse, cinquième ville d’Espagne, où la vague de colère populaire contre l’austérité et la corruption débouche aujourd’hui sur l’invention de nouvelles pratiques politiques, qui bousculent le jeu des partis traditionnels. Le début d’un combat de longue haleine, touchant à tous les secteurs de la vie sociale, porté et soutenu par la mobilisation de dizaines de milliers d’habitants de la capitale de l’Aragon.
A découvrir également une déclinaison multimédia consacrée à la scène saragossane à l’adresse suivante https://viso-saragosse.wixsite.com/visoijba2017


 

 

Consulter les archives de la presse écrite.