La vie de l'ijba

L’IJBA face aux attentats : de l’émotion à la riposte pédagogique

minute-silence

Bouleversés par les attentats de Paris et de Saint-Denis, les étudiants, enseignants, secrétaires et techniciens de l’IJBA se sont joints aux étudiants et personnels de l’IUT pour observer une minute de silence à la mémoire des victimes lundi 16 novembre (notre photo).

Au-delà de l’expression de la peine et de la solidarité, l’élaboration immédiate d’une réponse pédagogique spécifique a mobilisé les enseignants et les professionnels intervenant à l’IJBA. Mercredi 18 novembre, Alexis FRICKER, journaliste à Radio France International, Dan PEREZ, journaliste de L’Equipe, et Christophe AYRAUD, grand reporter à France Télévisions, ont témoigné devant les étudiants de l’investissement de leurs rédactions respectives et de leur propre engagement dans la couverture journalistique des événements. Les trois journalistes ont souligné à la fois l’importance et la difficulté de surmonter sa propre émotion pour se concentrer sur son travail d’information.

Habituellement programmé en janvier, le cours de géopolitique du monde arabo-musulman dispensé depuis deux ans au sein de l’Institut par René Otayek, directeur de recherches au CNRS, a été avancé. Après avoir suivi à Pessac la conférence de l’historien Maurice Sartre sur « Le Proche-Orient, berceau des civilisations et carrefour des empires », les étudiants vont assister à l’IJBA à la projection du documentaire « Daech, naissance d’un Etat terroriste » dont ils débattront avec René Otayek et les enseignants de l’école. Le cours se poursuivra en janvier par une présentation des différents courants religieux de l’Islam, des différentes sensibilités politiques au sein du monde arabo-musulman, des enjeux des conflits en cours au Proche et au Moyen Orient.

L’objectif de l’équipe pédagogique est de fournir aux futurs journalistes des repères historiques, géopolitiques et culturels, ainsi qu’un ensemble de connaissances actualisées sur cette région du monde dont ils devront tous traiter au cours de leur vie professionnelle, quels que soient les médias qui les emploient.

SHARE
ARTICLES SIMILAIRES
Schuss sur Sotchi
La gratuité de l’information : un modèle économique introuvable ?
Pierre Christin, Prix Goscinny 2019

Comments are closed.