Lafabriquedelinfo

La fabrique de l’info 8lafabriquedelinfo-8-cube

Le journalisme en 2067. C’est la thématique de la dernière Fabrique de l’info en lien avec le 50e anniversaire de la création de l’école de Journalisme de Bordeaux, en 1967 par Robert Escarpit. Toute la promo des master 2 de l’IJBA s’est lancée pendant deux semaines dans la prospective. Un éclairage sur le futur du journalisme en 2067.

 

lafabriquedelinfo-7La fabrique de l’info 7

De l’émergence de nouveaux médias aux réseaux sociaux dynamitant les pratiques, en passant par la prise de pouvoir de nouveaux patrons… La géopolitique médiatique de 2015 méritait bien un état des lieux. C’est tout l’enjeu de ce 7e numéro de La Fabrique de l’info, concocté par les étudiants en Master 2 de l’Institut de journalisme Bordeaux-Aquitaine (IJBA).

 

La fabrique de l’info 6

Le journalisme d’investigation est le thème de cette sixième édition de la Fabrique de l’info. Avec l’aide de nombreux journalistes d’investigation et le regard de plusieurs universitaires, ils ont tenté d’explorer et d’analyser les nouvelles formes du métier de journaliste

 

 

La fabrique de l’info 5

Les étudiants en Master 2 de l’IJBA se sont infiltrés dans les coulisses des Tribunes de la presse, qui ont eu lieu à Bordeaux du 17 au 19 octobre 2013, pour faire du journalisme sur le journalisme. Dans cette édition, la Fabrique de l’info est consacrée à la censure, l’autocensure et à la manipulation de l’information, en proposant des dossiers d’enquêtes.

 

La fabrique de l’info 4

Les étudiants de l’IJBA jouent les scientifiques dans leur labo expérimental : les médias sont examinés au microscope. La Fabrique de l’info 2013 est un laboratoire. Dans la première éprouvette, « In vitro », les pratiques journalistiques sont scrutées au microscope. Qui sont les clones de l’info ? « L’écrit long », espèce en voie de disparition, va-t-il être réintroduit dans l’écosystème français ?
Nos savants fous ont ensuite observé les réactions que provoquent le croisement du journalisme avec d’autres espèces : l’humour, le marketing ou le divertissement. Des mélanges pas toujours homogènes, à examiner dans la rubrique « Hybridations » Pour la catégorie « Mutations », les apprentis Einstein de l’équipe ont décortiqué les pratiques d’un lectorat en pleine évolution. Retrouvez la datavizualisation et leurs graphiques dans le « Baromètre d’audience des médias », l’expérience la plus innovante de cette cinquième édition de La Fabrique de l’info.

 

Les éditions précédentes

 

 

 

Afin de faire du journalisme sur le journalisme, l’objectif de La Fabrique de l’info est de lancer une réflexion sur le métier et ses mutations. S’interroger sur la démarche informative. Prendre de la distance critique sur les pratiques journalistiques. Saisir les contraintes et les risques de dérives, manipulations et censures… Innover dans la rubrique médias. Et avant tout tenter d’analyser les enjeux et les modes de traitement de l’information.

La Fabrique de l’info recueille des regards croisés : ceux de journalistes, chercheurs, universitaires, experts. Ce Webmagazine d’information sur l’information, réalisé par les étudiants du Master 2 de l’IJBA (Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine), paraît une fois par an à l’automne, sous la direction de Maria Santos-Sainz, enseignante-chercheur à l’IJBA. L’édition électronique est coordonnée par Mayalen Labéguerie, qui prend la relève de Philippe Rochet. Chaque numéro accueille également un journaliste en exercice comme rédacteur chef invité : Hamdam Mostafavi, responsable éditorial du site web de Courrier International (2013), Claude Soula du Nouvel Observateur (2013), Frédérique Roussel de Libération (2012), Augustin Scalbert de Rue 89 (2011), Laurent Maudit de Médiapart (2010), Joël Aubert d’Aqui.fr (2009).