« Grand match » de Canal Plus : le bras de Valentin Breuil n’a pas faibli

A 23 ans,  Valentin Breuil, étudiant de l’IJBA en 2ème année de master de journalisme, remporte l’un des concours les plus convoités par les futurs journalistes de sport : le « Grand Match » de Canal Plus. Un concours ouvert à tous les étudiants des écoles reconnues qui récompense, d’abord, le reportage  le plus original, réalisé à partir d’un thème commun imposé à tous les candidats. En l’occurrence, cette année : l’échec.

Avec « Luzenac, un rêve brisé », Valentin Breuil est revenu, caméra au poing, sur les déboires du Luzenac Ariège Pyrénées : ce petit club de football ariègeois qui s’était illustré en 2014 en prenant la deuxième place du Championnat national, mais qui s’était vu interdire la montée en deuxième division – comme le prévoit pourtant le règlement de la Fédération française de football – à la suite de pressions exercées par les clubs professionnels. Car le grand tort de Luzenac était d’avoir conservé un statut de club amateur et de prétendre faire jeu égal, dès lors qu’il intégrait le championnat de deuxième division, avec des équipes régies par les lois du sport business…

L’affaire, à l’époque, avait fait grand bruit et a donné lieu à un procès dont les hasards de l’actualité – la longueur d’une procédure judiciaire relève parfois de l’énigme -, mais également la capacité de Valentin à anticiper les soubresauts de l’Histoire, plus communément appelée le « pif journalistique », ont joué en faveur du candidat de l ‘IJBA. Son sujet a été présenté quelques jours avant l’annonce du verdict du tribunal rejetant définitivement la réclamation portée par l’équipe de Luzenac, et la rédaction de Canal Plus y a vu une façon de revenir sur l’affaire en proposant à ses téléspectateurs un nouveau regard, jeune et neuf : celui de Valentin Breuil.

Au cours des épreuves suivantes du concours – un commentaire sur images et la présentation d’un journal de quatre minutes incluant des sujets déjà mixés – le bras de cet étudiant, champion de handball de Seine-Saint-Denis avec son club de Neuilly-sur-Marne, n’a pas faibli: sa première place vaut à Valentin de décrocher un CDD d’un an à Canal Plus. Il inscrit son nom à côté de celui de Cyril Domanico, dernier étudiant de l’IJBA à avoir gagné le « Grand Match » de Canal  Plus,  entraîné lui aussi par Brigitte Besse en spécialité télévision. C’était en 2014…